[PENTAGOLF 2016] Compte-rendu finale Puigcerdà

Publié le par A.S. Falgos

 

 

.Nous sommes restés longtemps sous le charme de ce merveilleux Real Club de Golf de Cerdanya

Les couleurs d’automne d’un golf aux fières allures d’arboretum, étaient superbes. Jouer au golf sur ce plateau entouré de sommets pyrénéens sous un ciel bleu avec un chaud soleil d’automne est vraiment agréable … le paradis.

C’est parce que ce golf est le plus beau de nos golfs de Catalogne qu’on lui pardonne sa longueur et l’épuisement qu’il nous inflige

 

On comprend mieux, compte tenu de l’énergie nécessaire pour effectuer ce parcours de 10 km (j’en ai compté au moins 11!) que la bagarre a commencé avant le shot gun, à l’accueil, avec des réservations de voiturettes « fermes » non honorées : Annie et Jacky pensaient déjà à repartir, Ron et Robert également. Un vrai patacaisse … à la française ! de vrais gentlemen que ce Vincent et cet Horacio qui, sans coups de poings ni coups de gueules, ont su faire venir les golfettes au bon moment …

 

Il était d’autant plus intéressant d’avoir une voiturette pour ce parcours trop beau et trop grand que la nuit a été très courte : notre repas pantagruélique ne s’est achevé que vers minuit, mais ensuite, j’ai dû dormir entre un lascar « qui écoute la radio en dormant … oui ça existe, son nom est confidentiel / on dit que c’est grâce à cette faculté d’écoute en dormant qu’il est devenu golfeur intelligent, et un lascar qui fait des cauchemars dans un duvet à 150 € résistant à une température extrême, accroché à une paroi … son nom est également confidentiel.

 

Très beau rendez-vous en effet, la veille du match, de 24 stars de FALGOS, dans la salle commune des chalets d’Osseja, munis de quelques belles bouteilles, d’amuse-gueules, de pâtés, de 5kg de sauce bolognaise, et dessert dont le clafoutis de Claudine que je n’ai vu qu’avant le repas … mais qui avait disparu avant la livraison de la deuxième gamelle de pâtes, et donc qui devait être bon …

 

Que voulez-vous, on ne peut pas = Nicole et moi = faire bouillir 10 litres d’eau sur une petite plaque de cuisson de camping, transporter au péril de notre vie, des bassines de pâtes sur un chemin en pente, heureusement avec l’aide de Pascal et Rob. discuter politique avec Jean-Pierre et Jacky (chose carrément interdite à Falgos) et arriver à temps pour le clafoutis.

 

Sportivement maintenant, Nous (Falgos) dernier du classement avant cette finale, devions finir dernier cette édition 2016 de la Pentagolf catalane … eh bien non, une prestation de grande qualité nous a permis de gagner une place et de finir 3ème / sur 4. Extraordinaire, cette capacité de bien jouer que nous avons … quelquefois ! Plus de 100 joueurs sur les fairways et à table ! tous ont été tirés au sort, pour tous être récompensés ; sur la table des prix offerts par nos chères Michèle et Juliana du Comité Départemental les magnums de nectar remplacent toujours avantageusement les parapluies et autres breloques de … golfeurs … jamais rassasiés de leurs performances.

 

Le bus de Falgos est rentré tout seul, a cassé une grosse bouteille dans les lacets de la route en croisant le train jaune, a oublié ses godasses sur le trottoir en face chez Bernard, puis s’est perdu dans les brumes de Saint Laurent …

Publié dans Compétitions

Commenter cet article

Jackie 13/11/2016 18:07

ça y est, Rémi, j'ai compris qu'il ne fallait que mettre son nom et pas son adresse mail. C'est parti.

Jackie 13/11/2016 18:05

Rémi, Mimi, et mi = trois commentaires / on progresse

carol mireille 08/11/2016 11:56

je garderais un super souvenir de cette finale la virée en bus ou nous avons pu apprécier des talents de pilotage !! qui nous a permis de bien rigoler !!un super repas le soir une nuit dans un chalet vibrant au milieu de grands ronfleurs et une partie de golf extraordinaire avec un super temps .benjamine de cette equipe j espère pouvoir profiter davantage de ces compétitions ou la bonne humeur et le sérieux de réussir rime avec falgos mimi